Nous attaquons aujourd'hui le compte rendu de la journée du samedi 7 juillet 2012.


Geek Music Show feat Professeur Sakamoto


Il fallait donc se rendre à la scène Jeux Vidéo à 11h15 pour assister au Geek Music Show. Mais qu'est-ce que le Geek Musik Show ? Il s'agit d'un spectacle entièrement dédié aux jeux vidéo, entre projections, concert et démonstrations de jeux musicaux.


Le Geek Music Show permet au public de partager la culture vidéoludique à travers diverses animations sur scène et sur écrans géants. Le programme est assuré par des associations de passionnés qui souhaitent faire découvrir et valoriser la créativité dans les jeux vidéo : DoReMi Game & Cie et ORGames.


C'est le groupe DoReMi qui a ouvert le bal avec trois gros medleys de jeux vidéo bien connus : « Street Fighter », « Silent Hill » et « Zelda ».


Ce fut ensuite aux animateurs de l'association ORGames de proposer une démonstration sur le jeu « Just Dance ».

Retour à la musique derrière avec trois nouveaux medleys assurés par le groupe DoReMi : « Chrono Cross », « Sega » et « Super Smash Bros Brawl ».

Juste après, une nouvelle démonstration sur le jeu « Dance Dance Revolution » était proposé par les « super players » d'ORGames.


Enfin, ce fut au tour du Professeur Sakamoto avec un showcase de grande qualité dont voici la setlit complète (entre paranthèse est donné le nom de la console qu'il plaçait sur sa tête) :

  1. Super Mario Bros 3 (Famicom)
  2. Castlevania (Famicom)
  3. Final Fantasy (Famicom)
  4. Gradius (Famicom)
  5. Super Mario Bros (Nintendo)
  6. Saint Seiya version 8 bits (Nintendo)
  7. Chrono Trigger (Super Nintendo)
  8. Samurai -original song- (Super Nintendo)

 

Japan in Motion x Nolife Show



Comme l’an dernier, l’émission japonaise « Japan in Motion » a fait son show durant Japan Expo. Toutefois, cette année, à l’occasion de la 13ème édition de la convention, elle a vu les choses en plus grand. Déjà, comme le laissait entendre le nom de cet évènement, la chaîne Nolife y était associée de façon officielle. Ensuite, la scène 100% Cosplay, totalement ouverte, a laissé place à la scène Japan Expo, un espace fermé.


Ce « Japan in Motion x Nolife show » avait donc lieu entre 15h30 et 16h30. À la présentation, nous trouvions l’équipe de Nolife (Caroline et Suzuka), chargée notamment de la traduction et du dialogue avec les artistes japonais présents. Du côté des invités, on retrouvait la plupart des personnalités découvertes durant la dernière saison de l’émission, à savoir Kyary Pamyu Pamyu, les mannequins Apochi, Seto Ayumi, Una et Aoyagi Fumiko ainsi que cinq membres du groupe Idoling!!!.


Si la présence de Kyary Pamyu Pamyu et des quatre mannequins pouvaient s’expliquer par la tenue du « Harajuku Kawaii in Paris », celle des Idoling!!! revêt un caractère exceptionnel puisque le groupe n’était pas invité par Japan Expo mais par Japan in Motion.


Les festivités s’ouvraient par l’arrivée sur scène du duo de présentatrices, renommé pour l’occasion « SuzuCaro ». Pour introduire cet évènement, elles rappelèrent ainsi au public que la chaîne Nolife fêtait ses cinq ans d’existence et que ce show, conjointement organisé avec l’émission Japan in Motion, marquait aussi leurs trois années de collaboration avec l’équipe de TSS Production. Elles furent très vite rejointes par les quatre mannequins afin de faire vivre en direct à l’auditoire une des rubriques les plus populaires de l’émission : la transformation en « Harajuku Girl ». Cependant, contrairement aux émissions où la personne relookée était une idol, celle choisie cette fois-ci fut Suzuka.


Afin de laisser le temps aux mannequins de la relooker, c’est donc Caroline et cinq membres des Idoling!!! (Endo Mai, Yokoyama Rurika, Tonooka Erica, Asahi Nao et Tachibana Yurika) qui furent chargés de faire patienter l’assistance. Avant d’offrir ce que beaucoup attendaient, à savoir un live du groupe, Caroline a souhaité leur poser une petite question :
Caroline : « Que pensez-vous de la ville de Paris ? Quels sont les lieux que vous avez visités ? »
Endo Mai (Maiple) : « Il se trouve qu’elle (Asahi Nao) et moi ne sommes arrivées qu’hier. Nous n’avons donc vu pour le moment que le trajet jusqu’ici et l’intérieur de la convention mais nous avons trouvé malgré tout très intéressant de voir tous ces gens, ces cosplays. Nous espérons pouvoir aller faire un tour en ville aujourd’hui après Japan Expo. »
Ce fut donc ensuite l’heure du live et Yokoyama Rurika (Ru~ri~) invitait le public à s’amuser et à partager ce bon moment ensemble. Sans grande surprise, les cinq jeunes filles commencèrent par chanter les titres « S.O.W. Sense of wonder » et « Don’t think.Feel!!! » bien connus en France des fans d’animation japonaise puisqu’ils ont servi tous deux de générique à la série animée « Fairy Tail ». Durant cette première partie, on remarquera deux choses : le micro de Maiple n’a pas très bien fonctionné et une dizaine de fans japonais ont fait le déplacement et l’animation au premier rang, face à la scène.


Chacune des cinq demoiselles se présentait ensuite en français sur le thème « ce que j’aime le plus en France » :
Maiple : « Bonjour. Idoling!!! numéro 3, Mai Endo. Appelez-moi Maiple ! Ce que j’aime en France, c’est que tout le monde est beau. »
Tonooka Erica (Ton-chan) : « Bonjour. Idoling!!! numéro 6, Erica Tonooka. Appelez-moi Ton-chan ! Ce que j’aime en France, c’est que vous êtes gentils. Nice to meet you. J’aime la France ! »
Ru~ri~ : « Bonjour. Idoling!!! numéro 9, Rurika Yokoyama. Appelez-moi Ru~ri~ ! Ce que j’aime en France, c’est la beauté. Je suis émue. Je suis contente de vous voir. Encouragez-nous ! »
Asahi Nao : « Bonjour. Idoling!!! numéro 15, Nao Asahi. Appelez-moi Asahi ! Ce que j’aime en France, c’est que le pain est bon. J’aime la France. Merci ! »
Tachibana Yurika : « Bonjour. Idoling!!! numéro 19, Yurika Tachibana. Appelez-moi Yurippe ! Ce que j’aime en France, c’est le musée du Louvre. »


Yurippe demanda ensuite à ses camarades si certaines d’entre elles voulaient ajouter quelque chose de non préparé.
Maiple : « Asahi a semble-t-il bien apprécié que vous ayez rigolé à son ‘le pain est bon’. »


Pour poursuivre, à la surprise générale, le groupe reprit le célèbre générique de la série animée « Neon Genesis Evangelion », « Zankoku na tenshi no these ». Du coup, sur cette prestation, le public redoublait d’efforts et encourageait vigoureusement nos jeunes Idoling!!!, ce qui amena ensuite Asahi à remercier la foule pour son enthousiasme, malgré la barrière de la langue. Vint enfin le moment de la dernière chanson, avec le titre « MAMORE!!! » (leur dernier single en date), ce qui donna l’occasion à Maiple de rappeler que le clip de cette chanson était diffusé sur l’antenne de Nolife et que les fans pouvaient voter pour lui au J-Top.


Setlist :

  • S.O.W. sense of wonder (S.O.W. センスオブワンダー, 2ème opening de Fairy Tail)
  • Don’t think.Feel!!! (8ème ending de Fairy Tail)
  • MC de présentation en français (thème « ce que j’aime le plus en France »)
  • Zankoku na tenshi no these (残酷な天使のテーゼ, opening de Neon Genesis Evangelion)
  • MAMORE!!!


Le live des Idoling!!! étant terminé, il était temps de rappeler nos quatre mannequins ainsi que Suzuka. Apochi, Seto Ayumi, Una et Aoyagi Fumiko furent les premières à se présenter sur scène afin de confirmer que la transformation de Suzuka en « Harajuku Girl » était un succès. Puis, l’intrépide présentatrice de Nolife se présenta dans sa toute nouvelle tenue, des vêtements fournis par le magasin SPINNS (spécialisé dans la mode de Harajuku). SPINNS étant justement la boutique préférée de Kyary Pamyu Pamyu, c’était ensuite l’occasion idéale pour l’inviter à son tour à faire son apparition sur scène. On constata alors qu’une foule immense de gens n’était venue visiblement que pour elle.


Tous les invités étant désormais sur scène, il fut l’heure de passer au grand tirage au sort organisé par Japan in Motion afin de déterminer qui repartirait avec les différents cadeaux en jeu. Pour participer, il fallait auparavant acheter un produit sur le stand de la boutique « Mameshiba/Mameshi Pamyu Pamyu » ou se rendre sur le stand de la ville de Fukuoka pour y retirer un billet de loterie. Les cadeaux allaient de la petite peluche au voyage pour deux personnes à Fukuoka. Comme l’an dernier, trois personnes (ici trois membres des Idoling!!!) tenaient chacune dans leurs mains un lot de pancartes numérotées afin de former de façon aléatoire un numéro à 3 chiffres, soit le numéro apparaissant sur les billets des participants.


Durant ce dernier temps fut aussi invité à monter sur scène le styliste personnel de Kyary Pamyu Pamyu, Masuda Sebastian, également responsable de la boutique 6% DokiDoki. Nos présentatrices de choc en profitèrent pour demander à Kyary ce que Sebastian représentait pour elle :
Kyary : « Pour moi, Sebastian est le premier représentant de la mode de Harajuku. S’il n’existait pas, le monde ne connaîtrait pas la mode de Harujuku. »


Les clips de Kyary tournant en boucle sur l’écran derrière la scène, Suzuka invita Sebastian à faire un commentaire sur ceux-ci :
Sebastian : « C’est en effet moi qui était responsable de tous les décors, costumes et accessoires sur les clips ‘PON PON PON’, ‘Tsukema Tsukeru’ et ‘CANDY CANDY’ ».
Suzuka : « Comment vous êtes-vous rencontrés ? »
Kyary : « Nous nous sommes rencontrés dans la boutique 6% DokiDoki dont je suis très fan depuis longtemps. Nous avons ensuite petit à petit sympathisé en parlant mode, tout simplement. »
Suzuka : « Kyary, tu seras bientôt sur la scène de Japan Expo pour un concert. Un petit mot ? »
Kyary : « Effectivement, je serai bientôt sur la scène de Japan Expo pour un live. Je vous invite tous à venir. Je vous attends. Merci ! »


Les invités sur place ne furent pas les seuls à y aller de leur petit cadeau pour cette loterie. On retrouvait ainsi un message (et des cadeaux) d’Asō Natsuko, des PASSPO☆ et desTokyo Girls’ Style, qui n’avaient donc pu faire le déplacement. Le show s’acheva enfin avec la remise du grand prix, un voyage au Japon, et les « au revoir » des Idoling!!!, seules invités encore sur scène à cet instant.

 

Showcase de Kyary Pamyu Pamyu au JE Live House


Enfin, vers 17h30, Kyary se produira sur la scène du JE Live House pour un showcase d’une trentaine de minutes environ. Là encore, la foule venue pour la voir est immense. C’est certainement le showcase qui aura accueilli le plus de monde durant la convention, et de loin ! Dès les premières notes musicales, on notait une mise en scène soignée. Au départ, seules étaient présentes deux danseuses au look très original alors que résonnait la chanson d’introduction « Pamyu Pamyu revolution ». Kyary arrivait ensuite dans une tenue très « kawaii », comme à son habitude, et lançait sans plus attendre son titre « CANDY CANDY ».


Une fois sa première chanson terminée, Kyary prenait quelques minutes pour échanger avec le public en commençant sans surprise par un petit « bonjour » en français. Ensuite, elle invita le public à s’amuser à l’occasion de son premier concert en France. Elle demandera ainsi à chacune de ses chansons au public de reproduire certains gestes bien précis. Pour sa chanson suivante, « Minna no uta », elle demandera aux spectateurs de lever la main et taper dans les mains comme elle. Pour « PON PON PON », elle demandera au public de sauter en rythme. Pour « Kyary AN AN », c’est un balancement de bras tout en faisant le signe du renard avec la main qui sera demandé. Enfin, avant d’entamer son dernier morceau, elle précisera combien elle regrette de ne chanter que cinq titres et combien elle aimerait chanter pour un vrai live prochainement. Pour son ultime titre, « Tsukema tsukeru », elle invitera bien entendu une dernière fois le public à reproduire certains passages de sa chorégraphie.


Setlist  :
1. Pamyu Pamyu revolution (ぱみゅぱみゅレボリューション)
2. CANDY CANDY
3. Minna no uta (みんなのうた)
4. PON PON PON
5. Kyary AN AN (きゃりーANAN)
6. Tsukema tsukeru (つけまつける)