Pour ce deuxième jour à Japan Expo 11ème Impact, je suis arrivée à 8h du matin afin de pouvoir rentrer parmi les premiers dans la convention. Contrairement à l'année dernière, l'entrée se passe très bien. Les errances du fiasco de l'an dernier semblent avoir fait place à une organisation retrouvée comme deux ans auparavant avec des files en fonction du billet bien définies dès le départ. Un gros point positif pour cette 11ème édition. Le programme du jour étant assez allégé, en raison du concert des Morning Musume. à venir et de mon obligation d'attendre dans la file du concert très tôt dans la journée afin d'avoir une place au plus près de la scène et ainsi vivre le concert là où l'ambiance est la plus chaude, je vais tout d'abord vous parler un peu des différents espaces thématiques.

 

Hormis les désormais traditionnels espaces dédiés aux séries ou films US du côté Comicon, on retrouvait notamment deux espaces assez intéressant. Le premier proposait une exposition consacré à l'invité Hôjô Tsukasa, père des manga City Hunter et Cat's Eye. L'espace était d'ailleurs un clin d'oeil à ces deux séries puisque l'une des entrées était la reproduction du fameux bar Cat's Eye de la série City Hunter. Le deuxième espace était lui consacré à l'une des séries phares du moment à savoir One Piece. Il s'agissait d'une reproduction fidèle du bateau du héros principal, le "Merry Go". Nombreux sont ceux qui se seront pris en photo devant en souvenir.

© photo de Guillaume Reich, 2010


Concert de ViViD

Le concert avait lieu au JE Live House à 12h30. Dès mon arrivée, je constate que la foule est nombreuse et très féminine; comme souvent avec les groupes de visuel kei en France. Les fangirls sont donc bien là et sont déchaînées. Et pourtant, le groupe ne révolutionne pas grand chose, il donne une réelle impression commerciale. Les codes du visuel kei sont présents et parfaitement maîtrisés mais le groupe ne dégage rien d'original dans sa prestation. Je suis au final globalement déçu et je quitte la salle après seulement 2 titres.

 

Au programme, j'avais en suite prévu d'assister à la conférence consacrée à la nouvelle adaptation animée de Gantz mais sous l'impulsion d'amis j'ai finalement atterri au showcase du petit groupe d'idoles C-Zone. Je reconnais ne pas avoir remarqué cette prestation, au moment où je consultais le programme de la convention, et je ne regrette absolument pas d'avoir changé mes plans.

 

Showcase de C-Zone

Le showcase avait lieu sur la scène principale à 14h avant la prestation cosplay du jour. Autant dire qu'une grande partie du public présent n'était pas là pour voir le groupe. Avant la prestation sur scène, un animateur débarque sur scène pour les annoncer et va jusqu'à dire qu'elles sont populaires au Japon ce qui est bien sûr totalement exagéré. A mon grand étonnement, ce n'est pas 4 membres qui arrivent mais seulement 3. Apparemment l'une des membres a été retenue au Japon. Ce sont donc Aya, Yume et Shizuka qui se trouvent devant nous habillées de jolies robes rose, bleue et noire. Elles nous interprètent une pop idole bien sympathique mais pas extraordinaire et le peu de wotas (fans d'idoles) présents dans cette grande salle peinent à installer une ambiance. Peut-être les reverrons-nous lors de Chibi Japan Expo pour un vrai concert au complet ? Dans le cas contraire, souhaitons leur bonne chance et courage car la route risque d'être encore longue avant qu'elles se fassent un nom dans la machine infernale qu'est l'industrie musicale japonaise.

© photo de Seasher, 2010

 

Concert des Morning Musume.

Je rejoins enfin la file d'attente pour le concert des Morning Musume. sur le coup des 15h. Il y a déjà une bonne cinquantaine de personnes qui attendent, certains depuis 12h déjà. Comme lors des précédents événements autour du groupe, on peut noter la présence de nombreux fans en provenance d'un peu partout dans le monde. Comme le concert n'est prévu que pour 19h30, la file d'attente se remplit petit à petit. C'est l'occasion pour certains d'échanger des photos ou simplement de les montrer. Certains se chauffent même en révisant leur wotagei (chants et danses d'encouragement des fans d'idols). L'attente en elle-même n'est au final pas du tout pénible car le soleil est couvert par le bâtiment. On aura même la joie de pouvoir entendre les répétitions du concert grâce aux nombreux va-et-vient de la sécurité qui s'amuse un peu avec le public en ouvrant et refermant les portes de la salle.

© photo de Guillaume Reich, 2010


Arrive enfin le moment tant attendu. Il est 19h30 et nous pénétrons à l'intérieur de la salle. Je me trouve pour ma part bien placé dans les premiers rangs à droite de la scène. Avec surprise, je découvre qu'une personne (que je connais) devant moi est entrée par l'entrée interne de Japan Expo et non par l'entrée externe comme cela était normalement prévue pour ce concert. Où était donc la sécurité ? Heureusement qu'il ne s'agit là finalement que d'un cas isolé mais quelle erreur d'organisation ! Parlons maintenant de la salle. Si son organisation pour les concerts de Japan Expo est tout à fait convenable, il n'en est pas de même pour ce concert là. En effet, Soundlicious organisateur de l'événement a prévu de diffuser des vidéos de présentation, des lyrics et traductions sur les écrans or ceux-ci sont placés sur les côtés de la scène, et non derrière comme dans l'ensemble des concerts du groupe, rendant ainsi impossible toutes tentatives de vision par les fans situés tout devant au milieu.

 

Place maintenant au report du concert en lui-même. Il commence fort avec deux titres du dernier album "10 my me" :

1. Moonlight Night ~Tsukiyo no Ban da yo~

2. Kimagure Princess

 

Les filles étaient en tenue de lapin rose et sortent maintenant pour se changer. C'est le fameux moment du VTR soit la vidéo de présentation des membres du groupe sur les écrans. Chaque présentation d'un membre est logiquement accompagné de cris de la foule. On sent que les fans sont chauds !

 

Les filles reviennent enfin pour interpréter l'un de leurs vieux titres mais au combien populaire :

3. Renai Revolution 21

 

C'est ensuite le temps des présentations par chacune des membres du groupe. Chacune y va de son petit mot de français.


Elles enchaînent ensuite deux autres titres récents du groupe ainsi qu'un ancien :

4. Seishun Collection

5. Nanchatte Renai

6. Resonant Blue

 

Petit break dans le concert avec la sortie des filles et l'arrivée sur scène de Suzuka, présentatrice de la chaîne Nolife. Elle est ainsi en qualité de traductrice car nous attendons la fameuse invitée mystère venue spécialement pour l'événement, Nakazawa Yuko, la première et emblématique leader du groupe. Son arrivée sur scène est irréelle tant le public l'acclame avec ferveur.


Afin de nous faire patienter, Yuko a choisi spécialement pour nous de diffuser ses trois clips préférés du groupe : Summer Night Town, Daite! HOLD ON ME et Furusato. Sur chacun des titres, le public tente de chanter les paroles mais c'est sur le dernier de la liste qu'ils se font plus forts. L'instant est tellement magique et intense que Yuko ne peut alors pas s'empêcher de verser une larme. Elle ne pensait pas que les fans du groupe non japonais connaissaient aussi bien les anciennes chansons. Elle lance enfin un message d'encouragement à l'intention des membres actuelles du groupe et part comme elle était arrivée, sous les acclamations du public.

 

Les momusus reviennent enfin sur scène dans leur fameuse tenue visible sur tous les visuels de Japan Expo avec un medley de folie qui déchaînent encore un peu plus le public qui n'en demandait pas tant :

7. Medley (Love Machine ・ The Peace ・ Kanashimi Twilight ・ Koi no Dance Site ・ Roman ~MY DEAR BOY~ ・ Koko ni Iruzee!)

 

Après ces 12 minutes de folies, les filles du matin se posent un instant pour parler d'une chose qui leur tient à coeur, l'environnement. Le message traduit simultanément sur les écrans nous invite à prêter attention à la pollution que subit chaque jour la planète.


On arrive ensuite à la dernière partie du concert avec un mélange d'anciens et nouveaux titres dont le fameux "Tomo" hymne officiel de Japan Expo que l'on aura finalement pas vraiment entendu durant cette convention :

8. Ame no Furanai Hoshi de wa Aisenai Darou? (Chinese version)

9. Onna ga Medatte Naze Ikenai

10. Souda ~We’re Alive!~

11. Mikan

12. Genki Pika Pikka

13. Tomo

 

Durant le dernier titre, Tomo, on pouvait voir défiler sur les écrans les drapeaux français et japonais réunis ainsi que différentes photos des fans prises durant les séances de dédicaces des jours précédents. Un très beau moment de communion et de partage en total adéquation avec le titre qui signifie "ami" en français.

 

Le public après ce grand feu d'artifice entame l'indémodable "Encore" à la japonaise afin de rappeler le groupe. Il faudra attendre plusieurs longues minutes avant de voir réapparaître nos chères momusus dans une nouvelle tenue. Elles portent toutes le t-shirt spécialement réalisé pour cet événement et certaines l'ont même customisé en le redécoupant un peu ! Le titre choisi pour ce rappel est là encore très judicieux puisqu'il s'agit du titre "How do you like this Japan ?" connu pour être un vrai moment de fête.

ENCORE

14. How Do You Like this Japan

 

Un dernier petit salut et ces charmantes demoiselles nous quittent. Beaucoup de fans ont alors du mal à redescendre sur Terre. Tous n'espèrent qu'une seule chose, qu'elles reviennent le plus vite possible en France pour un autre concert.