Saya est le terme japonais désignant le fourreau du KATANA, qui est un long sabre. Plus qu'une arme, le KATANA est le reflet de l'âme du samouraï qui évolue mentalement et physiquement selon les principes du Kendo, "la voie du sabre". La fabrication d'un KATANA passe par tout un rituel. Le forgeron et le polisseur doivent s'être perfectionnés durant de longues années pour obtenir des lames d'une beauté incomparable. Certains de ces maîtres artisans ont même été déclarés "patrimoine vivant" au Japon !

 

Le vocabulaire lié au sabre montre la complexité de fabrication du KATANA, à tel point qu'en faire un glossaire serait une tâche de titan. Quand le KATANA est terminé, il doit impérativement être essayé afin de déterminer le degré de résultat final. Sur certains sabres, on trouve l'inscription "tranche sept corps d'un seul coup", c'est dire l'efficacité de ces armes. Certaines de ces armes sont devenues légendaires, comme nos épées moyenâgeuses. Les "Tenka Goken", par exemple, sont cinq sabres célestes réalisés durant l'ère Heian.